Bergers, ils se laissent guider par la nature

8

Chaque été, Jérémy Bertrand, 30 ans, et sa compagne Claire Texier, 32 ans, conduisent leur troupeau de 1 600 bêtes en estive dans les Alpes-de-Haute-Provence. Fasciné par le choix de vie de ce couple, le photographe Nicolas Blandin s’est infiltré quelques jours dans leur quotidien empreint de solitude et de contact avec le vivant. De cette rencontre, il tire des images saisissantes de simplicité.

bergers bergers bergers

 « La rencontre avec Jérémy et Claire a été un gros coup de cœur. En passant ces quatre jours avec eux, je me suis rendu compte que je méconnaissais complétement le métier de berger. Levé à 6 heures du matin, le couple ne se couche pas avant 22 heures, après avoir parqué les bêtes. Mais si cette activité est exigeante, elle invite par ailleurs à l’introspection : l’humain se trouve souvent seul face à lui-même. Cela m’a particulièrement captivé. »

bergers bergers bergers bergers

« Jérémy et Claire ont une vision très engagée de leur métier. Ils cherchent avant tout à pérenniser les ressources naturelles en évitant le surpâturage. Constamment dehors, ils alternent les zones de pâtis et montent ainsi très haut dans la montagne. Pour ces jeunes, il y a un retour assez profond au sens des choses. Indéniablement, cette vie les amène à une reconnexion à la nature et à l’humain. »

bergers bergers bergers

« Les évolutions récentes de la société et de ses milieux – étalement urbain, abandon et intensification de certains territoires agricoles, développement touristique, changements climatiques et retour du loup dans les Alpes depuis le début des années 1990 – posent la question de la pérennité de l’activité de berger. Avec ce projet photographique que j’ai nommé « Entre chien et loup », j’ai pu déceler les enjeux actuels de la montagne, et questionner notre rapport au vivant. »

bergers bergers

 

Photos © Nicolas Blandin

Propos recueillis par Simon Beyrand

© Kaizen, construire un autre monde, pas à pas

 


Aller plus loin avec la description du projet photographique Entre chien et loup

Lire aussi : La grandeur silencieuse du massif des Dolomites, en Italie

Lire aussi : Vincent Munier : la nature à l’état pur

Enregistrer

Enregistrer

8 commentaires

  1. anne granger

    quelle merveille, ils ont même un bébé ?
    cela ressemble à une vie d’ermite en plein air, leur présence là bas renforce notre lien à la Nature
    merci

    Répondre
  2. bertrand

    je suis mal placer pour un commentaire.Je suis le père et maintenant grand-père !!
    Mais qu’ils sont bons !!! (les humains et la montagne )

    Répondre
  3. TEXIER

    Babou est admirative devant un tel engagement qui l’amène à réfléchir et a surtout ne jamais jugé. Elle les adore ses enfants.

    Répondre
  4. A. Moutte

    Vous connaissez Claire et Jérémy ? vous connaissez leur courage, leur force et leurs idéaux ?…Ne laissez plus les grincheux critiquer les jeunes… Ces jeunes sont formidables et pleins de force.
    Chapeau Claire et Jérémy ! et vous ne savez pas tout de ce qu’il sont capables de faire… rendez- vous à l’automne pour leur fête de la laine !
    Merci à Nicolas pour ce reportage- témoignage. Continuez tous , je vous embrasse.
    Ani M.

    Répondre
  5. Claudine

    Et la tantine de faire son commentaire:
    Bravo les loulous on est tellement fiers de vous.
    C’est vous qui nous donnez la force d’y croire…a un monde meilleur, ou l’humain réessaie de faire corps avec la nature. Merci à vous.
    Merci à Nicolas qui a su capter cette force là dans ces images.

    Répondre
  6. Tata So

    Et la Soeur, Belle-sœur et tata So qui s’ajoute à cette liste de fans si fiers et ô combien justifiée. Parce qu’ils nous donnent de belles leçons de vie, qu’ils nous ramènent par leur engagement dans ces territoires si magnifiques à l’essentiel de notre existence parfois un peu égarée. Avec tout mon amour!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *