Correns, le plus bio village de France

2

À Correns (Var), à la fin des années 1990, les vignerons ont opté pour une approche biologique, influant sur tous les secteurs de la vie locale (agriculture, énergie, démocratie, culture). Vingt ans plus tard, au cœur du Pays de la Provence verte, c’est la seule commune française à faire partie du réseau européen des Villes du bio.

Extraits :

« La commune est la bonne échelle pour penser autrement la démocratie. L’idée fondamentale est de changer les perceptions du rôle de l’élu et de celui de la population. […] Une agriculture vertueuse impulse une dynamique sociale bien au-delà du monde paysan. » Michaël Latz, maire de Correns depuis 1995.

« La cohésion est grande au sein de la population. Cela est plus facile à retrouver dans les petites communes rurales que dans les grandes communes où l’individu prime, où l’on ne se connaît pas entre voisins. » Sébastien Geneuil, responsable de l’association Lou Labo.

« ll y a une volonté d’implication de la part des agriculteurs et des villageois. […] Nous profitons du soutien des clients en recherche de produits de qualité. » Léa Brunet, éleveuse de poules pondeuses et poulets bio.

 

Un film de Caroline Audibert et d’Emmanuel Juppeaux, produit par Kaizen.

 

© Kaizen aller plus loin avec notre dossier Transition écologique, l’hymne de nos campagnes (numéro 32 de mai-juin 2017)

 


Lire aussi : Transition écologique et démocratique : comment devenir une ville pilote ?

Lire aussi : Loos-en-Gohelle, un exemple de reconversion écologique

2 commentaires

  1. MENOU

    Quelle belle espérance pour l’avenir !! les choses bougent lentement …. mais elles bougent.
    Ce film m’a beaucoup touchée, l’humain au coeur de l’humain c’est beau et ça fait du bien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *