L’attention, ça marche !

11

ALAIN ELORZA

Photo : Alain Elorza

Aux Pays-Bas, son pays d’origine, Eline Snel est célèbre depuis qu’elle a réussi à convaincre son gouvernement d’enseigner la méditation à l’école. Grâce à elle, tous les professeurs des établissements primaires de ce pays bénéficient aujourd’hui d’une formation gratuite à la méditation des enfants, financée par l’État. On connaît aussi fort bien Eline depuis la parution, en 2012, de son best-seller Calme et attentif comme une grenouille (Éditions les Arènes, 2012), premier ouvrage de méditation pour les enfants (1), traduit en plusieurs langues et vendu à 200 000 exemplaires dans 20 pays. Depuis une dizaine d’années aussi, cette douce sexagénaire aux yeux azur parcourt l’Europe pour animer des ateliers, où parents et thérapeutes apprennent à des enfants de 4 à 19 ans comment pratiquer la concentration et la pleine conscience.

Eline a fait ses premières armes comme infirmière à l’hôpital. Au cours de sa carrière paramédicale, elle a entrepris d’étudier les travaux (2) de Jon Kabat-Zinn, fondateur du Centre pour la pleine conscience de l’université du Massachusetts et grand spécialiste de la méditation, qu’elle décide d’adapter à l’hôpital puis à l’école. En 2007, alors qu’elle formait des directeurs d’école hollandais à la gestion du stress et à la méditation, ceux-ci, surpris des résultats pour eux-mêmes, lui suggèrent d’enseigner cette discipline à des enfants. Eline raconte : « Je leur ai demandé comment les professeurs de leurs établissements s’y prenaient pour que les enfants se concentrent. Ils me répondirent qu’ils disaient aux enfants de se concentrer sans savoir comment leur enseigner à le faire. Pour moi, ce fut le déclic. » En 2008, Eline entame un programme pilote dans une vingtaine d’écoles primaires et secondaires. « J’étais touchée par la réaction positive des enfants, par leur sagesse et l’enthousiasme des professeurs », raconte-t-elle. Ce programme s’étend maintenant à toutes les écoles primaires au niveau national.

11021257_642837389151642_2191991842858998083_n

Photo : Holistic Life Foundation

 

Aujourd’hui, Eline forme des parents, des enseignants et des thérapeutes européens, mais aussi chinois, à une méthode appelée « L’attention, ça marche ! ». Neuf enseignants qualifiés l’accompagnent lors des stages. 300 professeurs et autres professionnels sont maintenant qualifiés aux Pays-Bas, une centaine d’enseignants et autres professionnels ont été formés ou sont en cours de formation en France et en Belgique et environ 100 autres le sont en Allemagne, en Suisse et à Hong Kong. La formation des enseignants francophones se déroule à Paris et Bruxelles. Chaque année, au mois d’août, une université d’été est organisée aux Pays-Bas pour tous ceux que cette formation intéresse ou qui y ont participé, y compris les francophones.

Pour être qualifié à l’enseignement de cette discipline auprès d’enfants à l’école ou dans des centres spécialisés, il faut avoir réalisé 149 heures de travail en neuf mois et rédigé un mémoire de quinze pages. À Paris, la prochaine session commencera le 21 mars 2015, mais affiche déjà complet. Heureusement, d’autres sessions seront organisées tout au long de l’année. Tous les détails sur les dates et les démarches d’admission sont consultables sur le site de l’Academy for Mindful Teaching (AMT), le centre de formation fondé par Eline.

En complément des enseignements d’Eline, l’association Enfance et Attention (3) facilite la diffusion et la mise en pratique de sa méthode dans l’Hexagone. « Nous avons créé cette association, car nous constatons que la société dans laquelle évoluent les enfants semble les éloigner des conditions indispensables à l’apprentissage et au bien-être, en favorisant la dispersion, l’excès de stimulation, la réaction immédiate ou l’individualisme », explique Laurence de Gaspary, membre de l’association et maman de deux grands adolescents. En plus des praticiens de la méthode d’Eline, des instructeurs du programme Mindfulness in Schools Project intitulé « .b », développé en Grande-Bretagne, ont rejoint l’association française. Jeanne Siaud-Facchin, auteur de l’ouvrage Tout est là, juste là (éditions Odile Jacob, 2014), vient aussi de rejoindre Enfance et Attention. « J’ai découvert la formation en rencontrant Eline après avoir entendu parler de son ouvrage, raconte Laurence. J’ai terminé la partie théorique de la formation et je l’ai mise en pratique avec ma fille de 15 ans. Depuis, je suis davantage à son écoute, je m’efforce moins de l’aider en cherchant des solutions pour elle et j’essaie juste d’accueillir ce qu’elle me livre… ce qui a l’air d’être ce dont elle a besoin ! »

Une fois qualifié, où exercer en France ? Là où on veut, mais informellement pour l’instant. En effet, la pratique généralisée dans toutes les écoles, à l’image des Pays-Bas, est encore à l’étude. Dans les pays anglo-saxons et scandinaves, cette formation est largement encouragée et répandue. En France, il s’agit d’en prouver scientifiquement les bienfaits, c’est alors que les formateurs auront leur pleine légitimité à l’enseigner partout. Une première vaste évaluation scientifique sera amorcée à la rentrée 2015 sous la direction du Laboratoire INSERM Research Center for Epidemiology and Biostatistics de l’Université de Bordeaux dans plusieurs établissements scolaires français et belges afin d’évaluer les effets de la méthode « L’attention, ça marche ! » sur la réussite scolaire et le bien-être des enfants à l’école. Les résultats de cette étude sont attendus début 2016, pour, souhaitons-le, un nouvel et grand élan national qui aidera nos enfants à grandir sereinement.

 

(1) Préface de Christophe André. Cet ouvrage est accompagné d’un CD, et s’adresse aux enfants de 5 à 12 ans. Un second ouvrage Living mindfully with teenagers s’adresse aux adolescents de 13 à 17 ans.

(2) La MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) ou « Réduction du stress basée sur la pleine conscience » désigne le programme que Jon Kabat-Zinn a mis en place à la clinique de réduction du stress du centre hospitalier du Massachusetts depuis 1979, devenue aujourd’hui le CFM, Center for Mindfulness in Medecine, Health Care, and Society.

(3) contact (at) enfanceetattention.org

 

Par Cécile Cros

 


Lire aussi : La méditation

Lire aussi : Du yoga pour éviter la prison

11 commentaires

  1. azuelos

    bonjour,

    comment et où puis je me procurer le livre s’adressant aux enfants de 5 à 12 ans sur la méditation pleine conscience ?

    merci de votre réponse

    bonne journée,
    Laurence azuelos
    http://www.achorafa.com
    Amizmiz , sud Marrakech
    00212 6 72 02 68 29

    Répondre
  2. Le Bris

    Je tiens à rendre à César ce qui appartient à César… Il est totalement faux que cette Elin Snel soit a l’origine de la meditation pour enfants…. En 1993 j’ai été formée à la “relaxation pour enfant” par sa fondatrice Geneviève Manent… Elle a écrit des ouvrages complets sur le sujet… Donnât vraiment la possibilite aux parents d’instruire leurs enfants et des outils aux psychologue et aux enseignants… Son livre ” apprivoise moi ” je crois est peut être encore en vente bien que datant des années 80/90…

    Répondre
    • Peggy

      Je tombe sur ce beau commentaire ! J’adore ! Je ne sais qui est la première mais je sais que les livres de Geneviève Manent sont édités chez nous et se vendent encore très bien ! Ils font parti des best-seller !

      Répondre
    • françoise

      en fait le mot méditation est à la mode … je suis également formée à la relaxation pour les enfants par Geneviève Manent depuis les années 2000, et son livre “la relaxation pour les enfants” est toujours édité et ré édité depuis de nombreuses années ; j’enseigne aujourd’hui la relaxation et les techniques corporelles pour les enfants et les ados. mais … le mot relaxation ne fait pas recette, … alors qu’en fait le but est exactement le même : favoriser la présence à soi, l’attention, la concentration, et surtout permettre à l’enfant de se relier à ce qu’il est profondément.

      Répondre
  3. KeV

    bonjour,
    Le livre est disponible dans les librairies, ou alors en achat en ligne sur des sites tel que Amazon, Fnac, ect..

    Répondre
    • Alice

      Eline Snel a bien créé cette méthode de méditation par la pleine conscience pour les enfants, adapté des travaux de Jon Kabat-Zinn pour les adultes. Il existe bien sur d’autres approches comme celle citée dans le message de Le Bris, qui est certainement bien aussi ; et d’autres, qui existent depuis des millénaires… Eline Snel a le talent de partager une méthode qui colle vraiment bien aux problématiques des enfants de notre époque, en s’appuyant sur des techniques sérieuses, valables, qui font leurs preuves depuis plusieurs années. Et tout ceci avec une infinie bienveillance, qui rejaillit sur toute la famille quand on pratique avec la grenouille.

      Répondre
  4. Sananès

    Merci pour votre article. De nombreux parents consultent à la hâte, des spécialistes parce que leurs enfants rencontrent, notamment, ‘des problèmes avec les contraintes’. La méditation est une des solutions de bon sens, et économique, il me semble. Les enfants ont grand besoin d’activités calmes où ils peuvent fixer leur attention et s’attarder.

    Répondre
  5. Maillet Ghislaine

    Désolée, Le Bris, vous confondez relaxation et méditation….
    Les deux ont leur intérêt ! Mais ce n’est pas la même chose.
    Il y a de la place pour tout ce qui est bon.
    Bonne continuation à vous et à tous ceux et celles qui apportent du bien. C’est là l’important, n’est ce pas.

    Répondre
  6. dangleterre

    L’intérêt se porte sur les enfants, peu importe, le canal qui amène la lumière, c’est l’action qui compte, combien de personnes ont eu cette idée qui n’est pas novatrice? Cette intention, je l’ai eu moi-même, je n’ai pas écrit de livre, je n’ai pas de nom, la personne qui conscientise porte ce germe en elle-même, cette idée, cette pensée créatrice va germer et un jour va se manifester, dans une forme, il suffit d’être en résonance avec l’idée créative, l’Esprit n’est pas séparé, c’est votre personnalité ego qui sépare, le mental qui divise, veut le pouvoir sur les choses, mais cela c’est de l’illusion du paraître, l’océan et les vagues sont de la même nature, si l’homme se connaissait lui-même, il commencerait par s’éduquer à être, et non dans l’avoir, nos enfants nous enseignent, ils sous- entendent qu’ils ne veulent plus de ce système, ils ne veulent plus qu’on les coupent de l’essentiel, de la nature, ils ne veulent plus du formatage, ils vont amener ce changement, neuf, peu importe , le chemin qu’il prendra, la vie est un mouvement permanent qui brasse tous les possibles !!! Soyons attentifs, aux intentions qu’elles nous offrent, sans s’attacher, sans cristalliser cet élan créateur, car il est, comme la vérité, l’amour, toujours libre !!! Encourageons toutes ces bonnes initiatives, cette énergie est féconde et va se multiplier pour devenir globale dans toutes les mentalités, et se généraliser à l’ensemble pour se concrétiser harmonieusement. MERCI, à tous les éveilleurs de conscience et à tous les colibris qui portent en eux la bienveillance pour le vivant, pour élever et élargir les consciences, c’est ainsi que l’homme debout , responsable et autonome agit totalement, en pleine conscience.

    Répondre
  7. Valérie

    J’aimerais s’il existe des formation au Québec, pour enseigner la méditation pleine conscience aux jeunes. Je pratique déjà la médiation pleine conscience depuis 3 ans.

    Répondre
  8. Valérie

    J’aimerais savoir s’il existe des formations pour enseigner la pleine conscience aux jeunes. Je pratique déjà la méditation pleine conscience depuis 3 ans.

    Merci!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *