Les berges de Paris entrent en Seine

À vos marques, prêts, respirez ! C’est officiel : la rive droite de la capitale a désormais son parc depuis le 2 avril. Du Louvre à la Bastille, près de cinq kilomètres ont été redonnés aux piétons, mettant l’accent sur la convivialité, la solidarité et l’écologie. Reportage dans le nouveau poumon vert parisien.
berges seine

Le Parc Rives de Seine au niveau du square de l’Hôtel de Ville

Fanfare, hot-dogs et soleil printanier : l’heure est à la fête sur les berges de Seine rive droite. En ce dimanche 2 avril, plusieurs centaines de promeneurs en tenue estivale déambulent à pied, à vélo, en trottinette ou en skateboard sur ces voies officiellement ouvertes aux piétons.

La maire de la capitale, Anne Hidalgo, est là pour inaugurer officiellement le Parc Rives de Seine. Après « quinze ans de combat » contre l’opposition et les automobilistes, la municipalité a finalement eu gain de cause. Une étape qui s’inscrit clairement dans la politique de la ville : « Aller vers un Paris plus vert, plus végétalisé et plus écologique.»

Avec les deux kilomètres de rive gauche déjà piétonnisés en 2013 des Tuileries à la Tour Eiffel, ce sont désormais sept kilomètres de voies aménagées que les Parisiens pourront arpenter via des circulations douces. L’objectif : faire respirer la capitale ! En créant ce nouvel espace vert et en réduisant la circulation automobile, la mairie se targue d’avoir fait reculer la pollution de 25% sur les quais de Seine.

berges Paris

Installations culturelles et sportives ont pris place dans le nouveau Parc Rives de Seine

 

Un air de campagne à Paris

Jessica et Daniella, étudiantes colombiennes à Paris depuis quelques mois, viennent souvent sur les berges. Allongées sur les pelouses donnant sur la Seine, elles disent apprécier cet espace convivial pour « partager des bons moments entre amis, au soleil. C’est aussi l’occasion de faire des connaissances » affirment ces expatriées. Un peu plus loin, Véronique et Michel, un couple de sexagénaires, flânent devant une exposition sur l’histoire des Rives de la Seine. « Les gens se parlent, ça change des voitures », se réjouissent-ils. Fraîchement débarqués de Compiègne, ils retrouvent « un air de campagne » dans ce parc. Prochaine étape : « Vélos et pétanque ! »

Arbres fruitiers, plantes à fleurs mellifères ou à fruits comestibles ont été plantés pour favoriser la biodiversité. Les promeneurs pourront bientôt déguster de la vigne, des kiwis, groseilles et mûres ou pique-niquer sur les 1200 m² de pelouse installés en bords de Seine. Sans compter les agrès sportifs, terrasses et aires de jeux pour enfants. La Ville a conçu ce lieu comme un « espace de détente pour tous ».

berges de Seineberges de Seine berges de Seineberges de Seine
Initiatives solidaires

« La Table de Cana » a trouvé sa place sous le Pont au Change. Cette buvette solidaire favorise l’insertion de personnes éloignées de l’emploi, tout en veillant à une meilleure gestion des déchets. À quelques mètres de là, le Scilicet, café-club équitable, a la vocation d’être un lieu d’expression artistique et culturel. En passant le pont Notre-Dame, une file d’attente s’étire devant Solicycle, une recyclerie de vélo, le point phare des berges.

Lunettes de soleil sur le nez, Frédéric et Vincent, deux Parisiens trentenaires apprécient les efforts de la Ville, mais trouvent qu’il faut maintenant « aller plus loin : faire oublier la route. » Ils déplorent qu’une voie reste dépourvue d’installations et de verdure pour le passage de véhicules de secours. « Faire reculer la voiture, c’est l’avenir », concluent-ils.

Cette initiative permettra-t-elle de donner un nouveau souffle à la capitale ? Le Pari(s) est lancé !

 

Par Marine Samzun

© Kaizen, construire un autre monde, pas à pas


Lire aussi : Le Jardin sur le toit, une bulle d’oxygène en plein Paris

Lire aussi : Pic de pollution à l’ozone en région parisienne, comprendre pour mieux prévenir

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *