La méthode Buxor : régénérer la vie des sols à partir de broussailles

« La forêt sauvera l’Homme ». Animé par cette conviction, Nicolas Brahic œuvre depuis 2009 pour la restauration de la vie des sols. Inspiré par la méthode Jean Pain1, il s’est spécialisé en broyat vivant de buis avec son entreprise Buxor. Ce fervent défenseur de l’environnement partage ici sa démarche :

« La méthodologie Jean Pain, que j’espère instiller à grande échelle, est le maillon de base pour recréer du sol. Le végétal est le panneau solaire le plus abouti de la planète. Il capte l’énergie solaire. Il la contient dans ses branches, dans ses feuilles et dans l’ensemble de son tronc. Je coupe donc le végétal en petits morceaux que je mets en tas et hydrate très légèrement. Et la vie se fait [l’air circule, bactérie et champignons entre alors en action]. J’applique ensuite le pré-compost de buis en couche sur les sols.

[…] Si on capte un tiers de la broussaille française, on agradrait les sols de l’ensemble de la surface cultivable du pays. »

 

1Jean Pain a été le premier à avoir l’idée d’utiliser la broussaille de la forêt en compost pour enrichir les sols

 

Aller plus loin avec Kaizen 30 et le dossier Demain quelle agriculture ?, actuellement en kiosque. Vidéo © On passe à l’acte / Kaizen.

 


Lire aussi : « Mes cochons sont heureux » Nicolas Brahic, éleveur dans le Larzac

Lire aussi : Comment devient-on paysan ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *