Livres Kaizen : La mer e(s)t l'Homme



Agitée et houleuse, ou bien calme et plate, la mer a, de tout temps, nourri, fasciné et inspiré les Hommes. Kaizen vous propose de la redécouvrir à travers une sélection de cinq ouvrages.

[divider ]Essai[/divider]

1 Iles

Les îles coralliennes pourront-elles s’adapter au changement climatique ?

Virginie Duvat et Alexandre Magnan, Ces îles qui pourraient disparaître, 2012, Éditions Le Pommier, 192 pages, 21 €.

Maldives, Seychelles, Polynésie, Micronésie, Tuvalu… Des noms qui font rêver rien qu’à les prononcer. Mais derrière les images d’Épinal se profile la possible disparition de ces « paradis terrestres » sous l’effet de l’élévation du niveau de la mer (en moyenne 3,3 mm par an). Aujourd’hui, 4 millions de personnes vivent dans une île de moins de 1 km2 et de moins de 3 mètres d’altitude, une île donc – très – possiblement submersible.

Virginie Duvat et Alexandre Magnan nous livrent de manière pédagogique des connaissances fondamentales pour appréhender cette problématique et aller au-delà des idées reçues et du discours simpliste qui consiste à dire que les archipels coralliens sont les territoires les plus menacés par le changement climatique. En effet, si les îles coralliennes ont depuis des millénaires des contraintes environnementales fortes et des ressources limitées, elles ont appris à se défendre des dangers de la mer. Tandis que les pays « riches » industrialisés ne sont pas aussi immunisés qu’ils le pensent. On peut d’ores et déjà mesurer les principaux impacts qu’aura le changement climatique sur les îles basses – comme les Maldives, dont 80 % de la surface émergée se situe à moins d’1 mètre d’altitude –, mais il demeure une marge de manœuvre à ces sociétés insulaires pour qu’elles puissent s’adapter au changement climatique : il faut notamment faire jouer la solidarité internationale et faire des efforts d’adaptation dont d’autres pays non insulaires – Venise, New York… – pourront s’inspirer plus tard quand eux aussi seront en danger.

En juin 2014, ce livre a reçu le prix littéraire scientifique Jean Rostand.

À réécouter, une émission France Culture en présence de Virginie Duvat et d’Alexandre Magnan.

À lire sur le même sujet : l’infographie sur les déplacés climatiques dans le Kaizen no 16 de septembre-octobre.

[divider ]Entretien[/divider]

2 Entretien avec un pirate

Sauver les baleines pour sauver l’humanité

Lamya Essemlali, Capitaine Paul Watson, Entretien avec un pirate, mai 2012, Glénat, 283 pages, 22 €.

C’est en 2005 que Lamya Essemlali et Paul Watson se rencontrent pour la première fois. La jeune activiste française demande alors à Paul, pirate engagé depuis 40 ans pour la sauvegarde des océans, d’embarquer dans l’aventure Sea Shepherd, l’ONG qu’il a fondée suite à sa démission de Greenpeace. Paul indique alors à Lamya la condition sine qua non pour rejoindre le navire : être prêt à risquer sa vie pour sauver une baleine. Séduite par l’impertinence et le charisme de cet écoguerrier, elle embarque pour plusieurs campagnes en mer pour traquer des baleiniers pirates. Une année plus tard, elle fondera Sea Shepherd France.

Entretien avec un pirate est une discussion riche et inspirante entre ces deux amoureux de la nature issus de milieux diamétralement opposés – Lamya Essemlali est une fille d’immigrés qui a grandi en banlieue parisienne alors que Paul Watson a passé son enfance dans une petite ville côtière du Canada. On y découvre un Paul Watson authentique, révolté par la philosophie anthropocentrique dominante, se décrivant lui-même comme un « fouteur de merde » prêt à tout pour bousculer le statu quo et préserver la biosphère. Les récits de sa lute contre les seigneurs de la mer, avides de pouvoir et d’argent, sont troublants. Si le réalisme de cet entretien fait froid dans le dos – 80 % des pêcheries mondiales sont surexploitées ou déjà effondrées – sa lecture réveillera vos élans activistes. Car, comme le dit si bien Paul Watson, « le futur des océans est notre futur ».

[divider ]Enfants[/divider]

3 mon-cahier-nature-ete_fr_617

La nature comme boîte de jeu !

Christian Voltz, Mon cahier nature été, juin 2014, Éditions Petite Plume de carotte, 120 pages, 14 €.

Dès 7 ans.

Vous cherchez de quoi occuper – intelligemment – vos enfants pendant le week-end ou les prochaines vacances ? Ce Cahier nature est l’outil parfait pour leur faire découvrir en s’amusant la nature en été. Organisé autour de cinq parties – la plage, la montagne, la prairie, la rivière et la ville –, ce beau livre propose des dizaines de jeux, bricolages et expériences autour des animaux et des plantes. Réaliser un alguier, mesurer la transparence d’un lac, reconnaître les roches des montagnes, observer les traces d’animaux dans les parcs de sa ville… Autant d’activités ludiques et amusantes qui permettront aux enfants d’apprendre dans la joie à observer et respecter la nature.

[divider ]Roman[/divider]

Les-déferlantes-Claudie-Gallay-Rouergue

La mer, magnétique

Claudie Gallay, Les Déferlantes, février 2008, Éditions du Rouergue, 524 pages, 21,90 € (également disponible en format poche chez Actes Sud, dans la collection Babel)

Avec ses déferlantes de mots et de phrases courtes, Claudie Gallay raconte la mer comme personne.

« Ces vagues, les déferlantes.

Je les ai aimées.

Elles m’ont fait peur. »

La mer qui vous attire / la mer qui vous repousse : l’auteure nous le partage avec une remarquable justesse. Au-delà de ses mouvements, vous plongerez aussi dans les couleurs et dans les sentiments de la mer. Sans oublier ses silences uniques.

Si l’immersion dans ce roman peut demander une bonne centaine de page, vous ne serez pas déçu par votre escale, propice à l’abandon et à la contemplation. Car la mer est la plus forte.  Ce livre s’inscrit comme un parallèle au Manifeste hédoniste de Michel Onfray qui nous rappelle l’insignifiance de notre existence face au « spectacle de la vastitude de la mer ». Un roman revigorant, débordant de fureur et d’énergie. Comme la mer.

[divider ]Cuisine[/divider]

5 grand_Algues cuisine

Des algues dans nos assiettes

Anne Brunner (texte), Myriam Gauthier-Moreau (photographies), Algues, saveurs marines à cuisiner, septembre 2014, La Plage, 72 pages, 9,95 €.

Voici, réédité en petit format, un livre idéal pour se familiariser avec un ingrédient peu connu : l’algue. Ou plutôt : les algues, puisqu’il en existe une multitude de variétés. Vertes, brunes ou rouges ; séchées, fraîches ou lactofermentées, les algues apporteront caractère et originalité à vos plats, de l’apéritif jusqu’au dessert !

La première partie du livre vous permettra de tout savoir sur la filière algale : d’où viennent les algues ? Comment sont-elles cultivées ? Qu’en est-il des algues bio ? Pour mieux vous y retrouver au moment de la cueillette ou de l’achat, chaque algue dispose d’une fiche technique illustrée d’un dessin et d’une photographie.

Vous découvrirez dans un second temps 30 recettes autour de l’algue. Pour les néophytes, les recettes estampillées « Pour se lancer » – petit taboulé de laitue de mer, wok d’izikis ou makis pamplemousse – seront parfaites ; pour les plus experts en algues, tentez la fougasse aux algues, à l’ail et aux câpres ou le wakamé mariné au citron vert et au lait de coco.

Par Diane Routex et Simon Beyrand

Boards

Close

Livres Kaizen : La mer e(s)t l'Homme

Close

Rejoindre la conversation

partir en Inde le 03/05/2017 à 11:01

Bravo pour les informations, voilà donc une très bonne lecture.

documentaire sur les maldives hotel le 09/07/2015 à 15:08

Page fort sympathique, la lecture facile. Ce site est vraiment pas mal, ainsi que les Articles présents plutôt bons en gros, bonne continuation !