Agriculture

Le grand potentiel de l’agroécologie et de la permaculture à l’horizon 2030



L’association Fermes d’avenir s’est basée sur les résultats de sa microferme expérimentale du domaine de la Bourdaisière, près de Tours, pour dessiner un scénario réaliste de reconversion agricole à l’horizon 2030. Résultat ? Faire rimer agroécologie et rentabilité, c’est possible !

agroécologie1 Pour couvrir, à l’horizon 2030, les besoins supplémentaires liés à un régime alimentaire moins carné et plus végétal conforme aux recommandations de l’OMS. Fermes d’avenir retient les quantités proposées par le scénario AFTERRES et tient compte de l’augmentation de la population.

2 160 000 emplois agricoles et 100 000 emplois indirects.

3 L’absence de pesticides pour 33 % des Français, sur les légumes consommés, représenterait par ailleurs une économie sur les dépenses de santé comprise entre 600 Millions et 2,6 Milliards d’€.

Extrait du Plaidoyer Fermes d’avenir :

« Fermes d’Avenir ne prétend pas apporter une solution miracle à toutes les crises, mais une pierre à l’édifice d’une société différente, avec une approche systémique des enjeux. Notre projet est ancré dans la réalité par une ferme expérimentale en Touraine et un réseau de fermes partenaires dans toutes les régions françaises. Pour nous, il ne s’agit pas seulement de produire de bons fruits et légumes bio et de la viande labellisée, destinés à quelques citoyens privilégiés, mais de rendre à l’agriculture sa capacité à générer des emplois (directs sur les fermes, mais également des emplois indirects induits par les activités économiques et sociales sur le territoire), à dynamiser le territoire, à permettre aux écosystèmes de fournir des services indispensables et gratuits (pollinisation, sols régénérés, épuration et rétention de l’eau…), et enfin à préserver la santé des producteurs et de tous consommateurs sans condition de ressources. »

Crédit image : © freepik.com et Simon Beyrand

 


Aller plus loin avec Kaizen 30 : Demain quelle agriculture ?, édition janvier-février 2017, actuellement en kiosque.

Lire aussi : La bio peut-elle vraiment nourrir le monde ?

Lire aussi : La base de la vie est la santé, la base de notre santé est l’alimentation

 

Aller plus loin

contenu abonnés
contenu abonnés
15/09/2017| Permaculture

Une microferme pleine d’avenir

contenu abonnés
07/08/2017| Agriculture biologique

Agriculture durable, la déclinaison allemande

contenu abonnés
25/02/2015| Agriculture biologique

Achetons mieux, achetons groupé

En lien avec le sujet

Débuter son potager en permaculture - Acte 1

8,00 € Voir le produit
Close

Le grand potentiel de l’agroécologie et de la permaculture à l’horizon 2030

Close

Rejoindre la conversation

Michel GATEAU le 12/02/2017 à 09:51

Bonjour,
Je suis surpris que vous citiez Manuel Macron le candidat de l'oligarchie, valet des banques, pur produit du système, cet homme ne vous apportera jamais rien de bon, alors que moi qui ai mis presque une année a faire comprendre à Nicolas Dupont Aignan président de Debout la France que l'avenir de l'humanité c'est le retour à une Agriculture naturelle Biologique voir permaculture, qu'il faut imposer dans un premier temps le Bio dans les cantines etc. Si vous deviez parler d'un candidat, parlez de NDA l'homme le plus honnête de la campagne présidentielle merci.

Poitrineau le 11/02/2017 à 02:20

(si mon commentaire est publié, il faut qu'il soit d'un seul tenant : le voici ci-après. Merci de le conserver et de ne pas tenir compte des 2 morceaux précédents)
Bonjour Cyril,
Colibri cotisant (dont affiche candidature 2012), J'AURAIS S'IL VOUS PLAIT UNE QUESTION particulièrement pour CYRIL DION, en cette période où je diffuse "le chant des colibris", chant pénétré de la gravité de la situation productive-destructive, et du sens d'une possible chance actuelle à faire advenir.
---L'origine de mon questionnement, est que le moteur de recherche internet éthique Lilo titre aujourd'hui (vendredi 10h) ceci (entre guillemets, comme un citation de chez vous) :
« aujourd'hui :
Ce matin, un premier candidat à la présidentielle (Emmanuel Macron) rendait visite à l'association Fermes d'Avenir. L’occasion, pour Maxime de Rostolan de rappeler que faire rimer agroécologie et rentabilité, c’est possible ! »
[ ce communiqué a pour signature la photo du journal Kaizen, avec Cyril et Mélanie ('demain, comment vivrons-nous?')
et la précistion "Kaizen, 100 % positif" ]

1) Tout ce qui est dit dans l'article de Kaizen de cette page prolonge les démonstrations qui nous rendent espoir (celui que ces modèles finissent par pallier le modèle nocif pour la terre, la vie et les hommes) dans le livre DEMAIN. Oui, c'est en route, ça fait du bien de le lire. Il demeure que le passage à l'échelle supérieure, à l'échelle citoyenne courante, facilité au sein d'une démocratie constituante, reste en suspens, dans un monde écraseur où prime le merchandising et où règnent les trans-nationales.
J'ai pour ma part vu monter l'espoir par le côté politique. Perspective que j'apprécie en toute connaissance d'agronome (rf équipe Henry Ollagnon, Marc Dufumier, François Léger...) :
En effet, depuis les alertes et propositions de DEMAIN jusqu'à ces propositions concrètes au sein de 'fermes d'avenir', tout cela est très relayé et mis en programme par l'équipe de Jean-Luc Mélenchon et la ferveur de ce dernier, cela au moins depuis 5 ans (voir son « manifeste de l'éco-socialisme », la convocation des « assises de l'éco-socialisme » en 2012 ; son livre « l’humain d’abord » en 2014), et avec les groupes de travail "l'humain d'abord" et "France insoumise" (j'ai rejoint ce dernier mouvement tout en restant colibri, dans le fil ma recherche de ce qui portait les espoirs du livre "Demain" dans un contexte citoyen horizontal).
Je vous mets un lien aux résultats des travaux, qui n'est qu'une partie de quelque chose d'extraordinairement cohérent, inespéré :
https://avenirencommun.fr/livrets-thematiques/

2) Mais je ne viens pas ici vendre du Mélenchon, quiconque a sa conscience en recherche scrupuleuse et en éveil saura distinguer. Pour moi, le chant des colibris indique ce candidat, et je saurais reprendre les éléments (profonds, pas un jeu de campagne) point par point.
rappel du chant pour les éléments clairs contenus :
https://www.youtube.com/watch?v=N3JGgYvfnGQ

3) Ce qui me consterne en l'occurrence avec le message Lilo, c'est que :
Pas tout le monde a le temps, et pas tout le monde est éveillé et conscient, en raison d'un néolibéralisme marchand, aliénant, addictant, intoxicant, paupérisant, anesthésiant...
Alors :
Si le monde est plus que prêt à réclamer son sauvetage, nos concitoyens ne sont pas majoritairement prêts en terme de lucidité et de formulation de leur désir de changement.
De sorte qu'aux prochaines élections, LE PLUS GRAND NOMBRE VA VOTER CE QUI LUI EST INDIQUé sans examen approfondi.

4) Alors, 1ère QUESTION:
CYRIL, JE SUIS CATASTROPHEE que ceux qui utilisent le moteur Lilo et s'intéressent au témoignage de 25000 fermes, voient pointer MACRON COMME LE PREMIER CANDIDAT RECONNAISSANT CETTE INITIATIVE DéMONSTRATIVE !!!! Lui qui a un pur raisonnement de marketing, d'efficacité sans conscience, à coup de divers projets rentables, à court terme, lui qui n'a dans son programme que ce qu'il copie-colle (comme en venant visiter cette association des 25000 fermes) au gré de ce qui peut plaire à l'électorat dont il a fait l'enquête complète des goûts et désirs 'en l'état', très attentif à ce qui fait 'neuf' et 'innovant'.
COMMENT AS-TU PU SOUHAITER CELA?
Quel est l'espoir 2017 de Kaizen?
Quelle est la lucarne extraordinaire qui nous passe devant le nez en 2017 et que ce chant nous demande de viser?

5) 2ème QUESTION - En fait, je n'ai pas retrouvé , après avoir cliqué l'invite Lilo, malgré les guillemets, la citation avec Macron.
Rien ici avec cet article.
Alors, je suis allée sur FB voir la page qui s'appelait comme la signature ("Kaizen 100% positif"), avec cette couverture incluant photo de toi et Mélanie au nombre de ses profils.
Voici le lien:
https://www.facebook.com/KaizenMagazine/posts/1257686104268912?comment_id=1258035237567332&notif_t=like&notif_id=1486756989315953
(publication vers 11h ce vendredi 10 février)
Et là, oui : c'était répété, en moins grave (Macron était le premier, mais pas le seul visiteur cité). Il demeure que la fière phrase qui donne raison à une vision de "rentabilité", maître-mot du rudimentaire vocabulaire technico-commercial de Macron, n'est vraiment pas heureuse. Vu que l'heure est grave, je trouve ça grave.
Des gens vont voter où on leur indique, et pour l'immense majorité que j'éprouve, ils consultent fort hâtivement les sites. Alors je m'interroge :
1° CYRIL, es-tu présent sous ce label FaceBook "Kaizen, 100% positif"?
2° Si OUI, je n'y comprends plus rien, la perspective m'apparaît soudain : alors là, on a perdu, la terre a perdu, la vie a perdu, le beau de l'homme est perdu, et le laid va gagner et mourir.
3° Si NON, fais qqch, je t'en prie. Il ne faut rien laisser filer jusqu'en mai. Si jamais un vieux pays, enfin, ne vire pas (comme tous, l'un derrière l'autre) au néolibéralisme durci et à la perpétuation de la destruction de la vie, s'il devient en place de montrer un nouveau possible pour le Bien Commun et l'intérêt des terriens, ce sera DE JUSTESSE:

Je te remercie de veiller à tous les hyatus dans ton domaine (lié à Kaizen)
Comme je le fais dans le mien.
L'effort devant un puissant mécanisme refusant d'être moribond s'avère extrêmement intense.
Je me demande comment on va tenir ces 3 mois ;-)

JE TE REMERCIE VIVEMENT si tu peux me répondre quelques mots, car je vous crois sur la gravité et les ouvertures, et là je suis abasourdie,
Elisabeth

Jérôme BOISNEAU le 07/02/2017 à 21:12

Bonjour Fel, vous pouvez me contacter
- soit via mon blog www.permaraicher.com
- soit par ma page Facebook : https://www.facebook.com/permaraicher

N'hésitez pas :-)
Jérôme BOISNEAU / Permaraicher

Jardinier futé le 06/02/2017 à 23:44

Merci pour ce partage.
La permaculture, l'agroécologie, l'agro-foresterie et les autre concept tournant, tout ou partie, autour d'une agriculture responsable sont à partager. Les politiques devraient soutenir plus activement ce genre de projet.

mAx le 20/01/2017 à 15:06

Bonjour, le lien vers le plaidoyer n'est plus bon, voici où y accéder : https://fermesdavenir.org/plaidoyer

FRANÇOIS le 18/01/2017 à 20:13

Bravo à vous Jérôme vous en êtes la preuve rien de tel, j'habite en milieu rural dans le sud Berry, si j'observe le nombre de terrains abandonnés, en friche ou non utilisés par les communes ce sont autant de surfaces cultivable pour nourrir bien des personnes en difficulté, les microfermes sont l'avenir pour un monde meilleur et une alimentation saine encore faut-il que des bonnes volontés agissent. David

Jérôme BOISNEAU le 16/01/2017 à 01:04

Oui oui, c'est possible. Je le fais aussi sur ma micro-ferme en permaculture. Résumé ici en vidéo (3min) : http://permaraicher.com/a-propos/
Jérôme BOISNEAU

Fel le 15/01/2017 à 11:55

Je suis intéressé par le developpement d'un tel projet, pouvez vous de donner des noms de personnes vers qui me rapprocher pour en parler!
Merci de votre retour.

Druet le 14/01/2017 à 00:02

Ce doit être, en effet, un modèle à développer si l'on veut construire un monde pérenne permettant de satisfaire nos besoins de façon cohérente.