Alimentation

Conserver les châtaignes sauvages

1 je l'ai fait !


Dans de nombreuses régions isolées, on pouvait jadis compter sur les réserves de châtaignes et marrons – les plus grosses châtaignes – pour affronter les longs hivers. Les forêts regorgent encore de cette ressource nutritive gratuite, qui reste trop souvent inexploitée et qui n’attend que vous pour être moissonnée. Mais les châtaignes tombées au sol s’abîment rapidement après récolte. Voici comment les conserver dans les meilleures conditions et ainsi profiter durablement de cette manne de la nature.

  1. Entre septembre et novembre, en forêt, récoltez les châtaignes avec soin, en sélectionnant les plus fraîches, c’est-à-dire celles qui sont au-dessus des autres. Délaissez toutes celles qui sont enfouies sous le feuillage ou qui sont visiblement pourries ou véreuses.
  2. De retour chez vous, triez à nouveau votre récolte : éliminez les reliquats de bogues ou de feuilles et les fruits dont les altérations vous auraient échappé.
  3. Faites tremper les châtaignes sélectionnées dans un grand seau rempli de 3 volumes d’eau froide pour 2 volumes de fruits. Brassez le tout énergiquement, attendez environ 5 min et éliminez tout ce qui remonte à la surface, car il s’agit encore de fruits véreux ou déjà pourris. Laissez les autres châtaignes tremper dans l’eau pendant environ une semaine, en brassant de temps en temps et en éliminant celles qui remonteraient encore à la surface.
  4. Sortez les châtaignes de l’eau : le dessus du panier se trouve au fond du seau ! Essuyez-les autant que possible, puis étalez-les sur une clayette ou sur une planche de bois et laissez-les sécher dans un local bien ventilé pendant 8 à 10 jours.

Ce procédé est certes un peu laborieux, mais il permettra de conserver les fruits de votre récolte jusqu’en février. Vous pourrez ainsi les consommer pendant près de cinq mois, grillées, cuites à l’eau ou compotées avec des pommes.


Pour plus de DIY, retrouvez notre hors-série Autonomie ICI !

Aller plus loin

contenu abonnés
26/10/2017| Spiritualités

Le premier cimetière naturel de France

contenu abonnés
28/09/2017| Forêts

Une autre forêt est possible

contenu abonnés

proposer un DIY

proposer un do it yourself

Proposer
un do it yourself

Ce contenu a bien été ajouté
à vos réalisations Do it yourself

ok
Close

Conserver les châtaignes sauvages

Close

Rejoindre la conversation

CAROLINE L. le 26/10/2018 à 16:15

Merci pour cette précision Anne, je ne savais pas cela et justement je trouvais que cette ressource semblait bien abandonnée dans nos campagnes et pourtant c'est un fruit très nutritif. Nous sommes des cueilleurs et mangeons ou transformons nos récoltes nous allons donc nous renseigner à la Mairie afin d'éviter toute castagne ;))

Anne r. le 26/10/2018 à 12:50

Pensez avant toute récolte à bien lire ceci

"Ramassage des châtaignes ... que dit la Loi ?

C'est la pleine saison des châtaignes, et c'est donc l'occasion de faire quelques rappels très utiles sur le ramassage de ce fruit.

La règle est simple, il est interdit de ramasser les châtaignes sans l’autorisation préalable du propriétaire ou de l’exploitant et même une poignée tombée au sol !

Le ramassage des fruits sur le domaine public (routes, chemins) peut être également interdit par arrêté municipal, renseignez-vous !

Les châtaignes sont des fruits cultivés et leur production constitue une des ressources principales de l’agriculture locale. Se servir librement a donc un réel impact sur les revenus des castanéiculteurs.

Ce que dit la Loi :
Article 549 du Code civil : le simple possesseur ne fait les fruits siens que dans le cas où il les possèdent de bonne foi. Dans le cas contraire, il est tenu de restituer les produits au propriétaire qui la revendique. Si les dits produits ne se retrouvent pas en nature, leur valeur est estimée à la date du remboursement.

Article 311-3 du Code pénal : le vol est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende."

Quand un terrain est débroussaillé, il y a un castanéiculteur qui s'en occupe tout au long de l'année!!! Merci de respecter son travail.

Proposer un DIY

Envoyez-nous vos idées de Do it yourself :
nous les réaliserons et les publierons sur le site de Kaizen !

Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Veuillez vérifier ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Close