DIY CuisineMoins de 30 min

#7JoursVégane : Un dessert végétal,
facile et crémeux

0 je l'ai fait !


On vous a gardé le meilleur pour la fin… Le dessert ! La cuisine végane regorge d’idées de desserts tous plus savoureux les uns que les autres. Pas besoin de beurre, d’œufs ou encore de gélifiant d’origine animale pour réussir de succulents gâteaux, crèmes ou encore chantilly. Les végétaux recèlent bien des surprises…

Opter pour une cuisine 100 % végétale, c’est facile. Pour la cuisson, l’huile et les margarines végétales peuvent tout à fait remplacer le beurre. Il s’agit juste de bien veiller à ce que la margarine choisie ne contienne pas d’agents animaux. Et que l’huile pour laquelle vous avez opté est bien faite pour être chauffée. Quant à la crème fraîche, son équivalent existe avec du soja, du riz, de l’avoine ou encore de l’amande.

Pour vos gâteaux, la clé est de remplacer le beurre par de l’avocat ou du beurre de cacahuètes. Les œufs par de la fécule, un yaourt au soja, du citron, du vinaigre de cidre, de la compote ou encore des bananes. Les gélatines animales par de l’agar-agar, dont le pouvoir gélifiant est huit à dix fois supérieur. Et au lieu de lait animal, un lait végétal fera tout à fait l’affaire.

Autre astuce pour remplacer la matière grasse dans vos gâteaux : utilisez les purées d’oléagineux. Purée d’amande, purée de sésame (connue également sous le nom de tahin), purée de noisettes ou encore de noix de cajou. Elles apporteront d’autant plus de saveurs à vos préparations.

Panna cotta soja coco

Pour ce dessert revisité, j’ai décidé de me lancer dans une panna cotta à base de crème de soja et de coco. Ce dessert est facilement « végétalisable » puisqu’il ne contient pas d’œufs. Il suffit donc simplement de remplacer la crème par ses équivalents végétaux. Ce qui est intéressant dans cette recette, c’est la saveur obtenue par le mélange des crèmes de soja et de coco. Mélange qui permet de gommer la légère amertume du soja, tout en bénéficiant de l’onctuosité et de la saveur gourmande de la crème de coco.

Pour cette recette, comptez 250 mL de crème de soja, 5 mL de crème de coco, 200 mL de lait de soja, 100 g de sucre de canne, ½ cuillère à café d’agar-agar en poudre. Il suffit de mélanger tous les ingrédients dans une casserole, de chauffer le tout puis d’ajouter l’agar-agar. Il faut alors fouetter jusqu’à ce que le mélange soit porté à ébullition. Vous n’avez ensuite plus qu’à réserver au réfrigérateur.

Pour le coulis, vous pouvez le faire maison en mixant des fruits rouges par exemple. Rajoutez une pointe de sirop d’agave ou encore une couche de confiture. Servies dans des verrines, ces petites panna cotta à la saveur des îles raviront vos papilles. Quand on vous dit qu’on a gardé le meilleur pour la faim !

 


 Pour conclure

Sept jours plus tard, le verdict est sans appel : manger végétalien de temps à autre est à la fois savoureux et… bon pour la santé !

Premièrement, la plupart des produits de substitution comme les steaks de soja, le seitan ou encore le tofu sont distribués assez largement par la grande distribution. Il n’y a donc pas besoin d’être un cordon-bleu pour manger végane !

Deuxièmement, on fait du bien à son corps en lui évitant les graisses saturées, les toxines, les produits chimiques industriels de synthèse et autres métaux lourds que charrie invariablement l’organisme lorsqu’il doit composer avec une alimentation omnivore. Car n’oublions pas que l’on est ce que l’on mange.

Troisièmement, voir que chacun peut agir à son échelle pour la préservation des espèces marines, le réchauffement climatique et la déforestation. L’alimentation est – et sera – un levier d’action extrêmement important au regard de la raréfaction des ressources présentes sur notre planète. Et de la maltraitance animale qui découle de l’élevage et de la pêche à un niveau industriel.

Quatrièmement, c’est bon ! La cuisine végane permet d’explorer un pan de l’alimentation qui est généralement laissé pour compte dans un régime omnivore classique. Et contrairement aux croyances véhiculées dans le milieu médical, un végétalisme bien mené n’est pas du tout dangereux pour la santé, bien au contraire. Et en plus, c’est bon.


Léa Esmery


Lire aussi : #7JoursVégane : Un goûter végétal des plus gourmand…

Lire aussi : La mousse au chocolat végane : une révolution végétale

proposer un DIY

proposer un do it yourself

Proposer
un do it yourself

EN LIEN AVEC LE SUJET

Hors-série 4 : 120 recettes végétariennes

12,00 € Voir le produit

Ce contenu a bien été ajouté
à vos réalisations Do it yourself

ok
Close

Boards

Close

#7JoursVégane : Un dessert végétal,
facile et crémeux

Close

Rejoindre la conversation

David le 02/08/2016 à 15:44

Bonjour,
en ce moment, manger végane est assez facile.
Avec les légumes de saisons (tomates, melon, salade, ...) ,il est facile de se faire de bonne salade.
Et en dessert, rien ne vaut un bon fruit de saison estivale.

Bientôt, avec le début de l'automne, on pourra passer aux pommes, en tartes, en compotes, en plat avec des éclats de noix, ...

Proposer un DIY

Envoyez-nous vos idées de Do it yourself :
nous les réaliserons et les publierons sur le site de Kaizen !

Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Veuillez vérifier ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Close