Fabriquer un sapin de Noël
respectueux de l’environnement

9

Réalisation tirée du livre « Mes meubles et ma déco en palettes», éditions Terre vivante

Inutile de couper de jeunes arbres en pleine croissance ou d’avoir recours à leurs clones de plastique, la solution au problème est toute trouvée avec un design en 2D inédit ! Tout aussi majestueux de face que de dos, installez ce sapin de Noël près d’une fenêtre pour qu’il puisse être admiré des voisins ou des passants.

sapin noël

© Thomas Alamy

Fais-le toi-même !

Fournitures

  • 3 palettes de 120 x 80 cm
  • 1 tasseau de 130 cm de hauteur et 3 cm de largeur
  • 1 guirlande lumineuse à LED
  • 44 vis de 2,5 cm
  • 10 vis de 3,5 cm
  • 1 mèche de Ø 4 ou 5 mm

Temps de réalisation : 7 à 8 heures

Coût : moins de 10 €

1. Le sapin est composé de dix-sept planches (ou branches) à l’avant et dix-sept planches identiques à l’arrière. Par conséquent, réunir trente-quatre planches de 7 cm de largeur.

2. Découper deux planches de 95 cm de longueur et tronquer leurs extrémités à 45°.

3. Procéder de même pour les seize paires de planches restantes. Réduire progressivement leur

longueur, de 5 cm en 5 cm, de façon à ce que les deux dernières planches ne mesurent plus que 15 cm de longueur.

4. Au fur et à mesure des découpes, disposer au sol l’une des planches de chaque paire pour former la face avant du sapin.

5. Fixer le tasseau de 130 cm de hauteur au dos de la face avant avec dix-sept vis de 2,5 cm.

sapin noël

6. Redresser la face avant du sapin et percer aléatoirement ses branches de manière à pouvoir insérer les petites ampoules LED de la guirlande. Insérer une ampoule sur deux.

7. Insérer une ampoule ou deux.

sapin noël

8. Percer également les planches de la face arrière du sapin pour pouvoir insérer les autres ampoules lors de l’assemblage. Fixer ces planches au tasseau au fur et à mesure avec un total de dix-sept vis de 2,5 cm.

9. Pour le pied du sapin, insérer de chaque côté du tasseau une petite planche d’environ 21 cm de longueur et 7 cm de largeur. Chaque planche est fi xée avec trois vis de 2,5 cm.

sapin noël

10. Recouvrir chaque face du pied avec une planche de 17 cm de longueur et 7 cm de largeur. Les deux planches sont fixées avec un total de quatre vis de 3,5 cm.

11. Pour construire le croisillon, découper quatre planches de 7 cm de largeur dont deux de 40 cm de longueur et deux autres (les cales) de 8 cm de longueur. Assembler le croisillon, puis le fixer sous le pied du sapin avec six vis de 3,5 cm. Fixer ensuite chaque cale avec deux vis de 2,5 cm.

sapin noël

Idée déco

Afin qu’il s’accorde harmonieusement avec ma décoration d’intérieur, j’ai pris le parti de conserver l’aspect brut du bois de mon sapin.

Toutefois, vous pouvez le peindre en blanc, en vert, en noir, de la couleur de votre choix ou encore choisir de ne peindre qu’une planche sur deux.
 
 


sapin Noël

Réalisation tirée du livre « Mes meubles et ma déco en palettes », de Françoise Manceau-Guilhermond, éditions Terre vivante.

Le bois de palette est le matériau de récup’ par excellence ! Pourquoi ne pas le recycler pour créer ses meubles et sa décoration d’intérieur ? Ce livre donne des explications détaillées et des pas à pas illustrés pour réaliser un fauteuil, une table basse, une étagère, un sommier, un soliflore… Ces modèles très simples seront réalisés en 4 heures maximum et pour moins de 10 €. L’auteur propose des idées de finitions pour personnaliser les meubles à sa décoration. De quoi faire un geste pour la planète en se faisant plaisir !

Françoise Manceau-Guilhermond est créatrice de meubles en matériaux de récupération (carton, palettes, etc.). Elle forme des apprentis dans son atelier CréaZoé et est déjà l’auteur de Je fabrique mes meubles en carton.

Disponible le 23 septembre 2016 – 72 pages – 14 € – coll. Facile & bio – éd. Terre vivante

En librairies, jardineries, magasins bio et sur boutique.terrevivante.org

 


Lire aussi : Faire ses cadeaux de Noël : les sachets pour le bain coco-avoine

Lire aussi : Petit manuel des bonnes pratiques pour surfer écolo

9 commentaires

  1. Vonvon

    Vous conseillez de mettre des palettes dans votre séjour ! Est-ce que vous savez comment est traité le bois des palettes ? Vos enfants vont toucher ce bois, respirer les émanations… et tout ça au nom de la protection de la planète.

    Répondre
    • Françoise MANCEAU-GUILHERMOND

      Bonjour Vonvon,

      Depuis 2010, les palettes sont traitées à hauteur température, elles ne sont donc plus toxiques donc utilisables à l’intérieur. Il vous suffit juste de vérifier que le sigle HT est indiqué.
      N’hésitez pas à me contacter pour d’autres questions. 😉
      Je vous souhaite une belle fin d’année.

      Françoise

      Répondre
      • Vonvon

        Vous avez raison pour les palettes qui comporte le sigle HT (traitées à Haute Température), je voulais mettre en garde contre celles MB (traitée au bromure méthyle). Elles sont encore légion car depuis 2010 seules les palettes fabriquées en Europe ont l’obligation d’être HT.
        Je saisis au bond votre proposition de vous contacter pour d’autres questions : Peut-on utiliser des palox en bois mis à la réforme pour faire des bac de plantation ?

        Répondre
  2. Massons

    Dans le même esprit, j’ai fabriqué un sapin (en 3D) à partir de branches mortes issues de la taille des arbres du jardin. J’ai acheté un tube métallique de 190cm et percé chaque branche en son milieu pour pouvoir les enfiler sur le tube métallique. J’ai fabriqué des entretoises à partir du tronc du sapin de l’année précédente mais toute autre grosse branche peut convenir. Pour le pied, j’ai utilisé une demi bûche (pied du sapin de l’année précédente). Le résultat est très naturel car irrégulier, une fois décoré, je le trouve même plus joli qu’un sapin coupé. Pas de bébé sapin sacrifié, pas d’épines, et il peut se démonter pour un rangement optimisé. Voir quelques photos ici : https://plus.google.com/104273387774462149024/posts/QL5RtdDtGDQ

    Répondre
  3. Xavier Studer

    Un sapin respectueux de l’environnement ??? Et avec quoi est-il fabriqué ? Avec des planches de bois, provenant d’arbres qui ont été abattus…

    Répondre
  4. Christelle

    Génial et trop beau!! Merci pour le partage, c’est cool!
    Moi j’ai fait le mien en carton de récup’, et tout le monde l’admire. Pour l’odeur du sapin, quelques gouttes d’huile essentielle de pin, et le tour est joué! 🙂

    Répondre
  5. Guillaume MALDONADO

    Bonjour,

    Moi avec mes enfants nous allons à la déchetterie récupérer des branches de sapins qui ont été coupées que l’on assemble sur un support avec des clips.

    temps de réalisation: 1h (le temps de trajet déchetterie compris)

    Le sapin est ensuite composté à la fin des fêtes de Noel !
    et en plus vous avez l’odeur du sapin ! et il ne vous prend pas de place les 11 mois restants !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *