Miam-ô-fruit : le petit déjeuner
bien-être par excellence

5

Depuis quelque temps, on voit fleurir le nom alléchant de « miam-ô-fruit » sur Internet et dans la presse. Pas étonnant : cette préparation simple et délicieuse est un concentré d’énergie et de bien-être qui rassasie pour des heures.

Ingrédients pour 1 miam-ô-fruit :

– ½ banane

– 2 c. à s. d’huile de colza bio de qualité

– 2 c. à s. d’un mélange de graines de lin et de graines de sésame moulues

– 1 c. à s. rase d’un mélange de 3 autres sortes de graines moulues : amandes, noisettes, noix, graines de tournesol, de courge, noix de macadamia, du Brésil, de pécan…

– 2 c. à c. de jus de citron

– Au moins 3 fruits ou morceaux de fruits différents à varier selon la saison et le pays où l’on se trouve : pomme, poire, kiwi, ananas, mangue, cassis, pêche, kaki, groseilles, mangoustan, fruit du dragon, grenade… Ne sont pas conseillés : avocat, agrumes, melon, pastèque, car ils se digèrent trop vite.

La recette du miam-ô-fruit :

1 – Écrasez la demi-banane à la fourchette, jusqu’à ce que la texture devienne légèrement mousseuse. Miam-ô-fruit

2 –Émulsionnez la banane et l’huile de colza à l’aide de la fourchette.Miam-ô-fruit

3 – Ajoutez le mélange graines de lin et graines de sésame et le mélange des autres graines. Mélangez. Miam-ô-fruit

4 – Ajoutez le jus de citron et mélangez.Miam-ô-fruit

5 – Disposez dans un bol, ajoutez un maximum de fruits coupés en petits morceaux (afin de faire des petites bouchées) en soignant la présentation. Ici : pomme, kiwi jaune et myrtilles. 

 

Astuce :
Pour gagner du temps, vous pouvez préparer les mélanges de graines moulues en avance et les conserver dans un bocal en verre dans le bas du réfrigérateur pendant sept jours.

La dégustation du miam-ô-fruit :
Dégustez calmement en mastiquant bien, pendant au moins 30 minutes afin de permettre au cerveau d’analyser ce que vous ingérez et de couper l’appétit pour plusieurs heures (entre 3 et 6 heures). Cela nécessite forcément de se lever un peu plus tôt le matin, mais cette perte de sommeil sera rapidement oubliée face à l’énergie nouvelle que vous apportera le miam-ô-fruit. Vous pouvez boire avec un thé ou une tisane sans lait ni sucre. Si vous êtes amateur de café, préférez prendre celui-ci plusieurs heures après la dégustation du miam-ô-fruit.
Le miam-ô-fruit peut également remplacer le déjeuner (ou le dîner si vous travaillez la nuit), à condition de ne rien y ajouter au risque de nuire à la fixation des bonnes huiles dans les cellules.

Le coût :
Un miam-ô-fruit coûte entre 2 et 6 euros selon les fruits choisis, ce qui peut paraître cher. Pourtant, il n’en est rien : après quelques semaines, grâce à la sensation de satiété et l’énergie que vous apporte le miam-ô-fruit, vous n’aurez plus besoin de grignoter dans la matinée ou l’après-midi. Si vous le prenez le matin, vous verrez rapidement que vous aurez moins faim à midi et vous dépenserez donc moins pour ce repas.
On peut aussi voir qu’à moyen terme, le miam-ô-fruit permet d’économiser sur d’autres postes de dépense, comme les produits cosmétiques contre l’acné ou le teint terne.
 
Pourquoi cette recette ?
Sensation de légèreté, énergie retrouvée, bonne humeur, teint lumineux, perte de kilos superflus… Tous les « miammeurs » le disent : ils se sentent bien. Dans Le Miam-ô-fruit, Le Guide du miammeur, France Guillain, à l’origine de la recette, affirme que pour certains, le miam-ô-fruits a même changé leur vie. Cela grâce à la présence d’aliments parmi les plus antioxydants qui soient : les fruits frais crus et les huiles bio crues n’ayant pas subi de transformation industrielle. Par ailleurs, les huiles contenues dans les graines transforment les sucres des fruits en sucres lents, donc limitent les grignotages. La vitamine C du citron capte les radicaux libres dans l’estomac et la banane, outre sa richesse en potassium et sérotonine (antidépresseur), maintient l’huile en émulsion, qui sera ainsi mieux assimilée.
En passant au miam-ô-fruit, vous ferez « peau neuve » au bout de quelques semaines (ou plus si votre alimentation n’était pas équilibrée) : attendez-vous à dire bonjour à une peau lisse et lumineuse.

 

Texte et photos : Diane Routex

© Kaizen, construire un autre monde, pas à pas

 


Lire aussi : Jeûner pour mieux s’alimenter

Lire aussi : Les graines germées

 

 

 

 

Enregistrer

5 commentaires

  1. Cordani

    Je pratique cette recette à mon petit déjeuner depuis des années. Et je vais continuer. J’ai même entraîné mon mari dans cette voix. Il apprécie. C’est nourrissant et bon dans tous les sens du terme.

    Répondre
  2. AurIndia

    Bonjour
    Du gingembre râpé est il considéré comme un fruit?
    Certains ont ils testé ?
    Cdlt
    A

    Répondre
  3. Tim

    “Si vous le prenez le matin, vous verrez rapidement que vous aurez moins faim à midi et vous dépenserez donc moins pour ce repas.
    On peut aussi voir qu’à moyen terme, le miam-ô-fruit permet d’économiser sur d’autres postes de dépense, comme les produits cosmétiques contre l’acné ou le teint terne.”
    Non mais c’est quoi cet argument, personnellement je mange équilibré, un petit déj’, un déj, un diner, je n’ai pas envi de manger entre ces repas et n’ai pas spécialement d’acné ou le teint terne…
    Dire que cette recette peut remplacer un petit déj’ et apporter plein de bonne chose ok mais en faire un nouveau truc miracle faut pas abuser non plus

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *