Herboristerie

Arnica, l'or des Vosges



Cousine de la marguerite, Arnica montana est l’une des plantes médicinales les plus connues et les plus utilisées de nos jours, notamment contre les bleus, les contusions, les douleurs articulaires ou musculaires. Ses vertus thérapeutiques sont décrites dans les traités de médecine de la Grèce antique. En France, 90 % de la production d’Arnica sauvage vient du plateau du Markstein, à 1000 mètres d’altitude, dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges, l’un des rares lieux où cette plante pousse en France et où la cueillette est strictement réglementée.  Voyage en images.

Reportage réalisé par Éléonore Henry de Frahan (Collectif Argos).

arnica

Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. Cueillette des capitules. Macérées dans l’huile, elles donneront une excellente huile de massage pour les courbatures, ecchymoses…

Cueillette de l’Arnica dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges sur le plateau du Markstein, à plus de 1000 mètres d’altitude. En France, 90 % de l’Arnica sauvage vient de ce lieu, et la cueillette y est strictement réglementée.
Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. Eric Brisbare, cueilleur indépendant et accompagnateur en montagne, réalise des huiles à l’Arnica de manière traditionnelle.
Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. En France, 90 % de l’Arnica sauvage vient de ce plateau. Sur 120 hectares de terrain, 55 cueilleurs autorisés récolteront à la main pour les laboratoires comme Boiron, Weleda, Lehning ou pour des productions d’huiles de massage artisanales.
Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. La brigade verte vérifie que les cueilleurs sont autorisés et les consignes respectées.

Une réunion de pré-cueillette rassemble les maires des 5 communes, les responsables des achats des laboratoires, les cueilleurs, la représentante du département, le représentant du parc naturel régional, la brigade verte. Les consignes sont rappelées et le document d’autorisation est délivré.

Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. Arnica, espèce protégée, aux propriétés anti-inflammatoires. L’Arnica est l’une des plantes médicinales les plus anciennement évoquées. On trouve des descriptions de ses vertus thérapeutiques dans les traités de médecine de la Grèce antique.
Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. L’Arnica pousse en altitude sur un sol acide et ne supporte aucune fertilisation.

Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. Clément Urion, cueilleur professionnel de la ferme du Bien-être. Récolte de capitules pour réaliser de l’huile de massage.

Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018.

Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. Le groupement de cueilleurs indépendants “bleu, vert, Vosges” cueille pour le laboratoire Weleda. Les 240 kg de fleurs seront transformées en teinture mère.

À la ferme du Bien-être, tri des plantes d’Arnica pour l’UPP6768. Elles seront broyées pour réaliser de la teinture mère.

Les fleurs d’Arnica sont mises à sécher pour ensuite réaliser des huiles de massage.

Une fois séchées, les fleurs d’Arnica sont mélangées à de l’huile et macèrent au soleil.

 

Pour aller plus loin :

www.arnicavosges.fr

 

Aller plus loin

contenu abonnés
26/10/2017| Spiritualités

Le premier cimetière naturel de France

contenu abonnés
28/09/2017| Forêts

Une autre forêt est possible

contenu abonnés

En lien avec le sujet

Particulier - France - 1 abonnement - 1 an Petit budget - 6 numéros

28,00 € Voir le produit

Arnica, l'or des Vosges

Close

Rejoindre la conversation