Cinéma

La voix du Kaizen :
« Je suis plus utile instituteur que trader »

Dans le film Tout s’accélère, les élèves d’une classe de CM2 remettent en question notre rapport au temps. © Kamea Meah Films

Gilles Vernet a quitté son métier de trader – et un salaire en or ! – pour devenir professeur des écoles à mi-temps. En 2016, il réalise le documentaire Tout s’accélère, une réflexion sur le temps avec ses élèves de CM2. Entretien radiophonique avec Alexandre Sattler pour La voix du Kaizen.

Extraits :

« Je suis beaucoup plus utile aujourd’hui que lorsque j’étais dans la finance. Le métier d’instituteur nourrit profondément, comme bien d’autres métiers qui touchent à l’humain. »

« Les enfants ont un regard neuf sur le temps. Ils regardent courir les adultes, s’entendent constamment dire “attends” et “dépêche-toi”. »

« Il s’agit de faire des choix, de s’aménager des temps de déconnexion. Avec mes élèves, on commence la classe par 5 minutes de méditation afin de poser un autre rapport au temps et aux autres. »

« Se libérer des programmes, se faire confiance et enseigner ce que l’on aime : telle est ma vision de l’enseignement. »

Partie 1

Partie 2


Lire aussi : Tout s’accélère : les écoliers appellent à ralentir

Lire aussi : Laissons-nous le temps de ne rien faire 

Enregistrer

Aller plus loin

contenu abonnés
11/10/2017| Pédagogie

Célébrer ses premières lunes

contenu abonnés
31/08/2017| Pédagogie

François Taddei, le savoir éthique

contenu abonnés
contenu abonnés
13/07/2017| Éducation et Pédagogie

Dormir sans larmes : pour un sommeil apaisé des bébés

En lien avec le sujet

Tout s'accélère

20,00 € Voir le produit

La voix du Kaizen :
« Je suis plus utile instituteur que trader »

Close

Rejoindre la conversation

Pascaline BREGEAUT le 01/08/2017 à 21:44

Une belle leçon - qui ne veut pas en être une - pour vivre en harmonie avec son temps sans se laisser happer par ses créations technologiques exponentielles tout en retrouvant la présence au temps de nos rythmes naturels.