Un berger dans la ville

Surnommé « Petit pois » pour son goût de la transmission, Gilles Amar est berger à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis. Pour lui, exercer cette activité est une utopie concrétisée : « celle d’un mec avec ses bêtes au milieu de la ville ».


« Petit à petit, avec les habitants, on a construit une bergerie. Aujourd’hui, c’est un repère enraciné sur 1200 m2 – dont une partie dans une école primaire –, qui abrite 15 chèvres, sept brebis, quatre boucs et des poules. » Gilles Amar, dans Kaizen 31 (mars-avril 2017)

 


Lire aussi : Un berger fait pâturer ses chèvres au cœur d’un quartier du 93

Lire aussi : « L’autosuffisance alimentaire devrait être la normalité. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *