Photographie

L’Afrique entre splendeurs et décadences, au festival photo La Gacilly

Au Ghana, Numour Puplampo a dû abandonner sa maison. © Nyani Quarmyne / Panos-Réa

À La Gacilly, le plus grand festival photo de France en plein air prend les couleurs de l’Afrique pour sa 14e édition, du 3 juin au 30 septembre 2017. Si ce continent est marqué par de nombreux enjeux climatiques, politiques et démographiques, il brille par son immense richesse culturelle et son patrimoine environnemental d’exception. Zoom sur ces singularités parfois décadentes, toujours splendides.

© Paras Chandaria. Nairobi (Kenya), la ville est une jungle
© Akintunde Akinleye / Reuters. Un homme marche sur un pond piéton au dessus des embouteillages au Nigeria (Septembre 2006).
© Joel Sartore / National Geographic
© James Barnor / Neutral Grey / courtesy of Galerie Clementine de la Féronnière. « Les élégantes », Accra, années 1970
© Nyani Quarmyne / Panos-Réa. Au Ghana, Numour Puplampo a dû abandonner sa maison.
© Julian Negredo Sanchez / Image sans Frontière. Jeunes Masaïs dans leur village.
© Dominique Rolland. La Gacilly lors du festival de photographie.

Lire aussi : Indispensable splendeur africaine

Lire aussi : Visages du monde

Aller plus loin

contenu abonnés
contenu abonnés
08/06/2017| Économie sociale et solidaire

Au Bénin, développement économique rime avec environnement

contenu abonnés

En lien avec le sujet

Particulier - France - 1 abonnement - 1 an - 6 numéros - 2 hors séries

54,00 € Voir le produit

L’Afrique entre splendeurs et décadences, au festival photo La Gacilly

Close

Rejoindre la conversation